L’entreprise peut-elle m'obliger à retourner travailler si je suis une personne vulnérable ?